Pigment de Garance Rose P11  

Cultivée et produite par nos soins en France, la Garance est un must dans le domaine des rouges. Nous l’avons transformée en un pigment rose vif, pour l’impression textile et l’incorporation dans de nombreux liants pour les beaux arts.

Référence : P11
À partir de 52,80

rose

Effacer

Culture des plantes par nos soins en France – Production de l’extrait et du pigment par nos soins en France

Noms

Nom scientifique : Rubia tinctorum  L.
Nom français : Garance des teinturiers
Nom anglais : Madder
Nom ancien : Garancia, Radix, Roza, Rozza, Roxa, Roça, Rocchia, Robia, Barantia, Herba tinctorum, Herba fallonum
Noms médiévaux : Warentia (carolingien), Warancia, Wratja (francique), Rezza (Haut-Allemand), Varancia, Rubea
Origine botanique : Perse et Est du bassin méditerranéen

Culture : Poitou-Charentes – France
Parties utilisées de la plante : Racines

Nomenclature

N° CAS : [84650-16-8]
N° EINECS / EC : 283-497-9
Nom INCI : Rubia tinctorum root extract
CI : 75330 Natural Red 8 (alizarine / acide rubérytrique)

Documentations disponibles

·         Bulletin d’analyses
·         Fiche de spécification cosmétique
·         Fiche de sécurité
·         Dossier matière première

Historique

Cette espèce est historiquement cultivée dans les régions méditerranéennes : Grèce, Italie, France, Espagne, Algérie et en Asie mineure. C’est l’une des plantes tinctoriales les plus réputées en Europe notamment dans le Midi de la France où la production, à la fin du 19ème S., représentait plus du tiers de la production mondiale (25 000 tonnes par an).

Connue dès l’antiquité Egyptienne (- 3 000 avant J.-C.), elle était cultivée par les Grecs, les Romains et les Gaulois. En France, elle fut cultivée du 12ème au 19ème S. et connut un déclin avec la découverte de la synthèse de l’alizarine (1869).

La toute première recette de teinture de la laine en rouge de Garance se trouve sur une tablette en babylonien du 7ème S. avant J.-C. conservée au British Museum. Des textiles anciens retrouvés en Egypte et datant d’environ 1350 avant J.- C. ont mis en évidence l’utilisation de la Garance pour la teinture. La Garance est à l’origine du célèbre « rouge d’Andrinople » (ou rouge turc) donnant un rouge éclatant sur coton, selon une recette longue et fastidieuse.

Phytochimie

On ne compte pas moins de 28 dérivés anthraquinoniques sous formes libres ou glycosylés dans les racines de Garance, mais une quinzaine seulement sont responsables de la teinte rouge naturel n°8 du Colour Index.

Culture / fabrication

Nous cultivons la Garance des teinturiers en Poitou-Charentes. C’est une plante herbacée vivace, appartenant à la famille des rubiacées, à longues racines ramifiées, où sont concentrés les nombreux principes tinctoriaux.
La récolte des racines est réalisée au bout de trois ou quatre ans par arrachage mécanique. Les racines sont triées afin d’éliminer la terre et les cailloux, lavées et séchées, puis broyées finement.
Nous réalisons la fabrication des extraits colorants et des pigments de Garance en France.